Détergents, odorisants, désinfectants pour l’hygiène professionnelle, conçus et fabriqués en France par
Logo Action Pin

Détergence : définition et comment choisir un détergent

Nettoyage : définition

Le nettoyage est l’opération qui consiste à éliminer les salissures afin d’assurer la propreté, l’hygiène, l’esthétique et la maintenance préventive des revêtements et des bâtiments, selon des procédés mécaniques et / ou chimiques.

Définitions issues du dictionnaire de la propreté


Pourquoi nettoyer ?

  • pour assainir le cadre de vie : réduction des poussières respirées, élimination des salissures organiques riches en « microbes »
  • pour assurer une propreté visuelle et un cadre agréable aux personnes,
  • pour conforter l’image de marque de l’établissement

Les 4 facteurs indispensables à un nettoyage de qualité :
le cercle de Sinner

Pour un nettoyage efficace, faites-le donc avec T.A.C.T. !

T : Température
Température de l’eau dans la dilution des produits (meilleure détergence)

C : Action chimique
Action du produit en fonction de sa concentration

A : Action mécanique
Utilisation de matériel ou à défaut action de l’agent (action de frotter…)

T : Temps d’action
Combiné à l’action chimique. Combien de temps laisser agir le produit

Le dosage adéquate de ces 4 éléments assure un nettoyage économique et très satisfaisant.


Choisir un détergent

Notion de pH

Le pH indique le degré d’acidité, d’alcalinité ou de neutralité d’une solution.

Il faut prendre en compte le pH d’un produit pour l’adapter aux types de salissures présentes, à la nature et au respect des supports

  • ACIDE : élimination du tartre, traces de calcaire
  • ALCALIN : élimination des résidus de graisse

Notion de dureté de l’eau

Les produits professionnels concentrés doivent être dilués dans l’eau courante avant utilisation. Or, la qualité de l’eau n’est pas la même partout. La dureté de l’eau peut influer considérablement la qualité du nettoyage.

Le degré TH ou titre hydrotimétrique indique la dureté de l’eau ou la teneur en ions calcium et magnésium de l’eau : 1 degré TH = 10mg de carbonate de calcium par litre.

Degré THDureté de l’eau
45Eau très dure
40
35
30Eau dure
25
20Eau douce
15
10
5
0
  • Un TH élevé sous-entend une capacité de l’eau à former du tartre
  • Une eau trop dure peut altérer l’efficacité des produits d’où l’installation d’adoucisseurs d’eau
  • Une eau trop douce rend le rinçage difficile

Les différents types de salissures

Les salissures peuvent être adhérentes (taches) ou non adhérentes (poussière), et d’origine diverses :

Salissures d’origine organique : salissures animales, végétales ou humaines.
Exemple : huile, graisse, vin, sang, urine…

Comment les enlever ?

  • Dépôts frais de protéines et graisses : bon dégraissant (souvent pH 6 à 8 mais il existe des dégraissants acides)
  • Graisses cuites : dégraissant alcalin (souvent pH 9 à 12,5 mais il existe des dégraissants acides)
  • Graisses carbonisées, cambouis, huiles mécaniques : dégraissant très alcalin (plutôt pH entre 13,5 et 14) – Résidus très sucrés : détergent acide (pH < 6)

Salissures d’origine minérale
Exemple : tartre, ciment, plâtre, rouille. Ces salissures forment une pellicule sur les surfaces

Comment les enlever ?

  • Tartre (calcaire) : Détergent acide (pH < 7)
  • Huiles minérales : Dégraissant très alcalin (plutôt pH 11 à 14)

Les différents types de supports

Il existe de nombreux types de revêtements adaptés à différents usages. Il faut tenir compte des propriétés de chacun lors de l’entretien pour éviter leur détérioration.

  • Plastiques : insensibles à l’eau, assez résistants à l’usure parfois antidérapants mais sensibles aux produits chimiques, facilement rayables. 
  • Textiles : entretien fréquent parfois difficile, craignent l’humidité et les taches, retiennent les poussières.
  • Naturels : Marbre, travertin, ardoise, etc.
  • Bois : Entretien par aspirateur ou lavage humide. Craint l’humidité, absorbe les taches.
  • Céramiques : Très faciles d’entretien : lavage humide mécanisé, grande qualité hygiénique.
  • Peintures et vernis : lavables mais sensibles à différents produits chimiques, perdent leur aspect avec des lavages répétés.

En plus de la nature du sol, il faut tenir compte de son état : le sol est-il protégé ou non protégé ?

Sol protégé

  • Entretien quotidien : Détergent. 
    Si la protection est abîmée ou mal entretenue : détergent neutre. Si la protection est de bonne qualité et en bon état, un détergent acide ou alcalin peut s’envisager mais il est recommandé de réaliser un test préalable sur une petite surface non visible afin de s’assurer que le détergent n’altèrera pas le sol.
  • Remise en état / décapage :  Dégraissant très alcalin = pH > 12

Sol non protégé

  • Entretien quotidien : Détergent neutre ou alcalin 
  • Remise en état / décapage :  Dégraissant très alcalin = pH > 12

Ne jamais mélanger les produits !!

Melange
Chlore + acide
Degagement Gaz
Dégagement de gaz toxiques
Melange
Alcalin + acide
Cuve
Neutralisation / perte d’efficacité par formation d’un sel

ATTENTION AU « FAIT MAISON »  

Par exemple, lorsque vous mélangez du vinaigre blanc et du bicarbonate, (comme recommandé sur de nombreux blogs) ils se neutralisent l’un l’autre et perdent leurs propriétés intrinsèques, et ils génèrent en revanche du C02 (réchauffement climatique), soit l’effet inverse de la démarche écologique recherchée.